IMG_7636

Toute personne cherchant à construire du muscle le sait bien, l’étape principale est l’entrainement en musculation. Les dommages provoqués au sein des cellules musculaires vont entrainer par un phénomène de surcompensation la reconstruction des tissus en plus grand nombre.

Dans l’idéal le phénomène de surcompensation est optimale et la prise de muscle garantie. Cependant la réalité en est tout autre et le nombres de requêtes que je reçois concernant cet aspect là me laisse penser qu’il est urgent de vous donner quelques clés fondamentales !

Un des points les plus importants, si ce n’est LE point à retenir de tout ceci est l’optimisation de la synthèse protéique durant toute votre journée. La science s’accorde aujourd’hui à dire que la stratégie qui permet le plus d’anabolisme pour le moins de catabolisme est un fractionnement de la prise de protéines toutes les 3 heures.

Mon conseil :

→Alternance de repas solides ( petit-déjeuner, déjeuner, dîner ) avec la prise de protéines en poudre pour l’aspect pratique ( exemple : Whey Protéine ) en guise de collations.

Votre approche de la supplémentation pendant votre entrainement est primordiale. En effet, vous devez avoir l’énergie nécessaire pour produire une séance intense et productive, ainsi que pour retarder l’apparition du catabolisme. Ensuite, la récupération devra être au coeur de vos préoccupations par l’intermédiaire d’une nutrition personnalisée garantissant la progression.

       Mon conseil :

→ Prise de BCAA, PeptoPro et glucides à index glycémique élevée pendant l’entrainement.

→ Prise de Whey Protéine après l’entrainement.

Optimiser votre sensibilité à l’insuline : La consommation à répétitions de glucides à fort index glycémique en dehors de l’entraînement résultera en une perte progressive de la sensibilité à l’insuline de nos cellules. De manière simplifiée cela favorisera le catabolisme et la prise de graisses. Hors notre objectif premier est l’inverse : l’anabolisme et donc la prise de muscle.

Cette notion est d’une importance capitale pour la santé de chaque individu.

Mon conseil :

→ Suppression des produits industriels et glucides de mauvaises qualités.

→ Introduction de glucides à index glycémique bas voir moyen ( exemple : Patate douce, Sarrasin, etc…) judicieusement placés dans votre programme nutritionnel.

Veillez à maintenir un bon équilibre acido-basique : Un sang acide aura des répercutions sur l’anabolisme. En effet, les études scientifiques démontrent une réduction de la vitesse de synthèse des protéines musculaires lors d’une acidose. De plus, il est important de noter la baisse de l’hormone anabolisante par excellence ( l’IGF-1 ) ainsi que celles des hormones thyroïdiennes ( celles qui font perdent de la graisse ).

Mon conseil :

→ Augmentation de la consommation de végétaux ( notamment les légumes verts qui ont un fort pouvoir alcalinisant ).

→ Supplémentation en Bicarbonate de Potassium.

De meilleures nuits de sommeil. Tout le monde s’accorde sur ce point, l’être humain a un besoin fondamental de respecter un sommeil réparateur. Les bénéfices s’étendent de la stimulation hormonale en passant par le développement immunitaire, et bien évidemment par la reconstruction cellulaire. N’espérez pas une augmentation de votre masse musculaire ainsi que l’enchainement de séances intenses en musculation, si vous n’accordez par le temps nécessaire à votre système nerveux ainsi qu’à vos muscles le temps de repos et de reconstruction optimale !

Mon conseil :

→ Optimisation de la qualité de vie globale : réduction du stress, diminution des stimulations visuelles le soir par les écrans, heures de coucher fixes.

→ Supplémentation en Glycine, complexe ZMB Pidolates, Mélatonine.

Leave a comment